L’immobilier en Espagne, sur la Costa del Sol  à l’horizon 2028/2030 !

Pourquoi cette date aussi lointaine dans le futur ?

-Parce qu’il s’agit du temps qu’il a fallu à partir de 2015 pour que les prix se rétablissent et reviennent à la hausse après la crise de 2007 .  Les prix ont réellement baissé à partir de 2008 , après la crise , Si on prend cette situation comme base de calcul cela veut dire que maintenant en 2020 nous allons vers une descente douce jusqu’à la fin de cette l’année, puis en 2021 , et les années suivantes c’est une baisse conséquente  et continue des prix de  l’immobilier qui s’annonce.

D’ailleurs il avait déjà été constaté en ce début 2020  que les prix de l’immobilier sur la ville de Malaga et sa proche région étaient surévalués de 18 % , et de 9 % sur la région de Marbella.

 

  ci-après article de 2016
Article de 2016

Outre les espagnols qui ont perdu leur emploi, et leur capacité de financement c’est surtout la clientèle étrangère qui va manquer  . Les liaisons aériennes devenant plus onéreuses et surtout leur nombre qui va considérablement se restreindre . les restrictions de circulation, en Europe, Le Brexit, l’économie mis a mal par le Covid-19  vont entrainé une moindre demande de villégiature sous le soleil.

La quantité exponentielle de bien immobilier mis sur le marché, liée à la situation difficile que vont connaître bon nombre de propriétaires,  va aussi entrainer cette baisse générale des prix . Personne ne va acheter dans les prochains mois, une affaire dont le prix n’aura pas baissé de 15 % ou 30 % au minimum.

Les vendeurs n’auront pas le choix . Les programmes immobiliers vont s’arrêter, et surtout le modèle de l’appartement soi disant de luxe, dans des immeuble ressemblant plus aux belles heures des constructions de barres d’immeubles dans les banlieues , qu’a des petits immeubles entourés de parc dans la verdure . Exit aussi , la demande pour ces villas de type moderne, carré,  blanche hygiénique, même la clientèle Nordique friande de ce type de villa commençait à s’en lasser.

Donc cela va baisser, mais attention de ne pas se prendre «  au jeux » et pour ceux qui veulent acheter, de ne voir que le pourcentage de la baisse, il y aura toujours des moutons noirs qui avec même une baisse de 40 % à 50 % resteront toujours des mauvaises affaires, mal construites, mal situées, pour elles c’est presque une opportunité de se fondre dans la masse de ces « affaires »

Alors , si vous désirez investir en Andalousie, en vous disant que c’est le moment il va falloir que vous soyez encore plus vigilant  que d’habitude. Prenez conseil auprès de vrai professionnels  réellement libre de leurs choix, et qui ne soient pas dans l’obligation de vendre «  a tout prix » ces mauvaises affaires, souvent déclassées ,  que ces vendeurs désespérés tentent de se débarrasser.

Vous voulez faire de bonnes affaires sans vous faire avoir: Contactez nous !